Menu
Blog

Hébergeurs insolites en action

Cet article a pour objectif d’aider les hébergeurs insolites déjà en activité à refaire un tour des idées que vous n’avez peut-être pas encore eues, j’espère qu’il vous aidera! 

Il y a 6 pistes d’actions actuellement :

1.) Communiquer, communiquer, communiquer !

Si d’habitude les hébergements insolites en ont moins besoin parce que leur effet différenciant fait son travail tout seul, en cette période il faut être prêt à être complet rapidement et le plus longtemps possible dès la fin du confinement. Il faut donc communiquer dès maintenant et en plus de tous les réseaux habituels :

  1. Être sur tous les sites gratuits, ne serait-ce que pour améliorer votre référencement naturel.
  2. Augmenter sa visibilité sur quelques sites payants ou plateformes de réservations supplémentaires sur la basse saison.
  3. Les hébergements insolites ont un avantage majeur : chez nous peu de chance que les clients se collent les uns aux autres ou se croisent dans les couloirs, nous garantissons une sécurité sans rien faire, juste en étant nous-même, mettez-le avant !
  4. Arrêter de tout miser sur la clientèle Française comme la mode du «voyagez local » vous y incite en ce moment : gardez bien en tête que 70 millions d’européens viennent en France chaque année et 12.5 millions de Français seulement partent en Europe, et que certains départements français, les plus « reculés » notamment, reçoivent 90% d’étrangers. Visez la clientèle étrangère absolument !!

Si vous êtes un site d’hébergements insolites déjà en activité, nous vous proposons gratuitement notre annuaire des 115 sites où communiquer (dont les 5 sites gratuits incontournables pour tout hébergement insolite et 15 sites pour viser la clientèle étrangère), n’hésitez pas à nous contacter

 

2.) Augmenter sa capacité d’accueil en haute saison

D’après la situation en Chine, nous pouvons oser espérer que le confinement devrait prendre fin avant la très haute saison, c’est-à-dire fin juin. Il est capital d’avoir un hébergement léger supplémentaire à proposer sur cette période, sachant que certains hébergements ont un retour sur investissement ultra performant et qu’ils pourront bien sûr être utilisés les années suivantes. Pour cette année l’objectif est que l’investissement soit dispersé sur plusieurs mois tandis que le chiffre d’affaires augmentera sur la période pendant laquelle il va vous être demandé de payer les mensualités qui ont seulement été reportées : loyers, eaux, électricité,..

Photo Lotus Expériences

Vous trouverez plusieurs hébergements qui répondent à ces critères dans notre article « Les hébergements insolites à moins de 4000€ », avec une mention spéciale en ce moment pour la Lotus Belle qui est proposée à la location pour 3 mois à partir de 400€ par mois : N’hésitez pas à contacter Lotus Experiences  avec le code HOTESINSOLITES2020 pour bénéficier d’une petite réduction (valable en France uniquement).

Il y a 3 contraintes à cet investissement :

  1. Il faut déjà avoir un bloc sanitaire à disposition des clients pour que ce soit intéressant.
  2. Attention à la réglementation en urbanisme.
  3. Attention à ne pas devenir un Etablissement Recevant du Public en dépassant le seuil.

 

 

Investissement total : 1200€ de location + 800€ d’équipement intérieur  = 2000€

Chiffres d’affaires prévisionnel : 90€ X 90 nuits = 8100€

3.) Allonger sa période d’ouverture en fin de saison ou augmenter son taux de remplissage

Si vous deviez fermer en octobre ou novembre, il va falloir revoir vos plans, et donc aller chercher les clients de basse saison, qui sont plus difficiles à trouver en hébergement insolite (beaucoup plus difficile…) :

  1. Revoir le 1.
  2. Pensez aux vacances scolaires des pays voisins.
  3. Aller chercher des entreprises proches pour des séminaires.
  4. Créer des partenariats en local pour organiser des ateliers (yoga, peinture,…)
  5. Créer des packages, toujours en respectant la réglementation dans ce domaine !

4.) Inciter vos clients à vous soutenir

C’est LE moment d’envoyer une newsletter à vos clients, pour :

  1. Les inciter à mettre des avis sur votre établissement, notamment sur Trip Advisor et sur Google (pour optimiser votre référencement sur ces sites l’objectif est d’avoir au minimum 10 avis supplémentaires sur chacun). Faciliter leur la tâche, envoyer les liens directs vers votre notation !
  2. Mettre en avant vos propres bons cadeaux, les gens veulent sortir, mais ils ne savent pas quand, le bon cadeau est un moyen de réserver sans date fixe pour le moment.
  3. Les informer que vous avez assouplis vos conditions d’annulation : malheureusement, il va falloir autoriser les annulations de dernière minute si elles sont liées aux conditions du Covid-19. C’est la seule façon de rassurer vos clients.

 

5.) Ne pas se faire dépasser à la reprise

Si le déconfinement venait à se faire rapidement, il faudra être prêt à voir le nombre de demandes exploser et avoir une organisation optimale : un système de réservation va être indispensable pour éviter les surbookings et automatiser les réponses. Les 2 systèmes de réservation les plus adaptés à des petits sites sont Elloha (19€ par mois)  et E-reserv (100€ par an).

6.) Tout miser sur les activités sur place ou proches

Les clients ont 2 craintes: leur santé bien sûr mais aussi la peur d’être restreints dans leurs visites et leurs activités car ils savent que tout ne sera pas ouvert. Il faut augmenter les activités gratuites sur place et retravailler votre liste d’activités locales (5 kilomètres maximum) car la distance est devenue un synonyme de risque. Et par exemple si vous louez des vélos, cette année, ils seront gratuits! 

Cela permettra de:

  1. vous démarquez (la concurrence va être un peu rude) 
  2. remotiver les clients qui sont en train d’hésiter à annuler
  3. augmenter la durée de séjour

Je vous souhaite beaucoup de courage à tous en cette période dont nous nous souviendrons toute notre vie.

 

Adeline Lenoir